dimanche 12 janvier 2014

Le carnet de chansons de Berthe Baudelle

Ce carnet est dans ma collection depuis plusieurs années, mais il revient d'actualité pour le centenaire de la première guerre mondiale.
Il est rare de pouvoir identifier les anciens propriétaires de ces cahiers trouvés sur les brocantes, même si souvent leur nom est écrit sur la première page. Pour ce document, j'ai eu la chance d'acheter en même temps que ce carnet, deux "épaves" signées de la même personne. Sur la plus dégradée, qui logiquement aurait dû finir à la poubelle, elle a inscrit "Baudelle Berthe à Blaringhem par Renescure Nord", ces indications inespérées m'ont permis de l'identifier assez rapidement.



Berthe Gabrielle Louise est née à Blaringhem, rue du Hamelet, le 1er novembre 1900, fille d'Henri Sylvain, bûcheron, et Hortense Anastasie Carton. Sur son acte de naissance il n'y a pas de mention de mariage. Elle décède à Aire sur la Lys le 3 décembre 1980. En 1914 ses frères aînés, Josué et Henri sont mobilisés au 8e régiment territorial d'infanterie à Dunkerque. Josué est blessé grièvement par une bombe de Taube, il décède à l'hôpital le 10 janvier 1915.




Table des chansons

1 - "Mademoiselle bonsoir"
2 - Le légionnaire
3 - Les yeux des femmes
5 - Tout le long de la Tamise
7 - Verdun on ne passe pas
8 - C'est en 93 à paris
9 - Zirka
11 - Ils ont peur
13 - La valse des obus (sur la guerre à l'Yser)
14 - "Quand je suis arrivé au service"
16 - "Dans la douce ivresse d'un baiser"
17 - Carmen
18 - L'orpheline de Strasbourg [ou La Mendiante de Strasbourg, paroles de Villemer et Delormer, musique de Henri Natif]
19 - Le parapluie
20 - Pourquoi mentir
21 - Bonne tante Rose
22 - "Tu m'as connu j'avais seize ans à peine"
23 - Quand au bout de huit jours, "C'est à Verdun, au fort de Vaux" (chanson de Craonne)
24 - La Madelon
26 - Malgré tes serments, tes promesses
27 - La femme du très…? "De la tranchée chère petite femme"
28 - Les trois roses
29 - Titins
30 - La femme du trésors
31 - Pour un soir d'amour
33 - Nénette et Rintintin
34 - "De tous les riches d'à présent"
35 - La valse bleu horizon
36 - Hardi les gars (Les zouaves)
38 - Oh eh ah Di ah eh ah oh 
39 - Le régiment des modernes
41 - Elle est toujours derrière
42 - Métropolitain
43 - Ferme tes jolis yeux
44 - Quand il la rencontra
46 - Les papillons
47 - Le déserteur "c'était un gars de l'infanterie d'marine"
48 - Laissez pleurer mon cœur
50 - La bénédiction d'un père
51 - La Française
52 - Je sais que vous êtes jolie
54 - Seconde Marseillaise, acclameront les soldats vainqueurs à leur retour d'Allemagne
56 - La maison de retraite
57 - Reviens vers le bonheur
58 - France aimée
59 - Le soldat gentleman
60 - Comme un papillon
61 - Ne rendez pas les hommes fous
62 - Demain, oui demain
63 - Mère Elise
64 - La Madelon de la victoire
66 - On les a !
67 - Oublie… ne pleure pas
69 - C'est ma poupée
70 - Les nuits à Séville
72 - La chanson d'amour
73 - Un soir de mai
75 - Tant que vous serez jolie
75 - Choisi Lison
76 - La p'tite des Galeries
78 - Sur la Butte
79 - Rien que nous deux
80 - L'océan
81 - Je serai là
83 - Myrella
84 - La robe blanche
86 - Je viens pour perquisitionner
87 - La vie moderne
89 - Je connais une blonde
90 - La berceuse aux étoiles
91 - Tout en causant
92 - Bouquet à l'aimée
93 - Le ruisseau charmant
94 - Graziella
95 - Femme que vous êtes jolies
96 - Peines légères
98 - Ghita
99 - Supposition
100 - Rêve de valse (1er couplet)

*****



Dans une des "épaves" il y a cette Marche des évacués de Lille qui n'a pas été recopiée dans le carnet. Elle est incomplète, mais je possède heureusement la partition. Elle a été écrite par Gaston Dhinaut, chansonnier lillois domicilié à Dunkerque pendant la guerre, sur une musique du Rosendaelien Désiré Castelyn que je n'ai pas encore pu identifier avec certitude.