mercredi 24 juin 2015

Emile Duhem, chansonnier "parisien" 1843-1918

La bibliothèque Nationale conserve plusieurs chansons en patois de Lille de ce chansonnier.

Emile Duhem
source : Gallica
Emile Joseph Duhem est né à Wattignies el 5 mars 1843, ils de Michel, boulanger, né à Wez-Velvain (Belgique) et Joséphine Montaigne née à Wattignies. Il débute à Lille au Concert du XIXe siècle, il a vingt ans. Son talent, qui y est estimé et des plus goûtés, le fait rester quatre ans dans le même établissement. "Parlez à un Lillois de Duhem, et vous verrez quelles litanies de louanges il vous débitera. C'est que l'artiste n'est pas un de ces chanteurs, errant de province en province et de ville en ville, se souciant peu de l'approbation ou du désaveu de son public ; Duhem est un artiste conssciencieux avant tout. Son dévoir est de satisfaire ceux qui viennent l'écouter ; son amour-propre de chanteur lui fait toujours chercher le mieux. Et il sait contenter à la fois le public et lui-même". On ne sait rien de plus de ses activités lilloise que ces quelques chansons de Carnaval. 
Il quitte alors Lille pour Strasbourg, où obtient le même succès. Il parcourt ainsi la Suisse, Lyon, Rouen et nos principales villes de France. Il se produit aussi à l'Alcazar de Bruxelles. Ensuite à Paris, en 1869, il va trouver M. Lorge qui lui signe un engagement le 16 mai 1869, pour l'Eldorado.
Il meurt à Aulnay-sous-Bois le 26 avril 1918, dans la villa Chansonia qu'il avait rachetée à Ernest Pacra en 1883.

source : Etat civil et La Chanson Illustrée





Le mariage : chanson nouvelle en patois de Lille, chantée par la Société des Bons (dit des Vas-y-voir), située rue Saint-Sauveur, au Vert-Galant / [signé : Duhem]

Vive Lille ! !... revue humoristique : à mes amis A. Briffaut et E. Lépine / paroles de É. Duhem et L. Broutin ; musique de Emile Duhem



Mais il est surtout connu pour son importante production de plus de 1.500 chansons de café-concert recensées par la BNF

un exemple, au hasard…