dimanche 26 septembre 2010

Le carnet de chansons d’Antoinette Duflot

24 chansons en français et en flamand, écrites vers 1856-1858. Il a appartenu en dernier à Antoinette Duflot, née à West Cappel en 1898, mais il a du être rédigé par une de ses grand-mères : Marie Clémence Arnout ou plus probablement Célestine Clémence Valentine Degroote (1834-1905) sa grand-mère maternelle.

Voir une autre page plus détaillée ici.

cliquez sur le rectangle pour avoir l'image en plein écran.



3.309 consultations au 1/6/2013

1 - Notre vaisseau va quitter cette plage [titre original : Une fleur pour réponse, paroles d'Emile Barateau, musique de Francesco Masini]
2 - Mes jours sont condamnés, je vais quitter la terre
4 - Avez-vous connu Fanchette la filleule du seigneur
7 - Dans la noble Venise tous se livre au repos
9 - Depuis longtemps je me suis aperçu de l’agrément qu’on a d’être bossu
11 - Un jour que la charmante Erie résolut d’aller à la confesse
12 - L’ermite : L’autre jour en me promenant dans un long bois charmant
17 - Mon père me marie à l’âge de quinze ans
19 - La pauvre orpheline, air de Jenny l’ouvrière : Moi pauvre enfant qui a toujours mendié pour composer mes modestes repas
22 - Prière d’une poitrinaire, air de Jenny l’ouvrière : Dieu je t’en prie exauce ma prière
25 - Le bon paysan : Parfois messieurs habitants de la ville vous méprisez l’humble cultivateur
26 - La charmante brune : Je viens ici charmante brune
27 - Le corbeau : Vous qui connaissez tous la fable du corbeau
30 - Les adieux du marin : Adieu belle Rosette objet de mon amour
32 - Lief en wilt ontfangen, stemme Staet op schoon : De liberteyt is werd om prysen
37 - Streyd lied tot verwerping der liberteyd, stemme staet op schoon en antwerken : Wel wat hoort ik nu hier raezen
42 - Près d’un berceau : Comme un pêcheur quand l’ombre est près d’éclore
45 - Il faut quitter hélas ma bonne mère
47 - Jongheyd wilt my aenhoorn
50 - Wort baert eene eerbaere
54 - Ferdinandus en Lucia : De liefde is wonderbaer
59 - Florus en Clarinde : Ik groet u zey Florus ah liefste Clarinde
62 - Myn alberliefste aenhoort myn klergten
67 - air la poitrinaire : Faut nous quitter hélas ma bonne mère