mercredi 17 février 2021

Mémoire du folk, et vous qu'en avez-vous fait ?

 


Depuis plus de 10 ans que ce blog a été créé, je remarque de nombreuses visites, certaines uniques et brèves, mais d'autres fréquentes et approfondies. Quelques fois je lis des commentaires de remerciements ou des demandes précises, auxquelles je réponds quand elles ne sont pas anonymes, mais je ne connaissais pas l'usage qui est fait de toutes ces données. La conversation récente avec un ami, m'en a fait découvrir un, original, inclus dans un projet artistique.

CD


Une expérience de création artistique :

Les Vieux d’La Veille, est un groupe crée en 2019. Il se compose de 8 membres (guitare, basse, batterie, section cuivre et accordéon). L’objectif était de participer à la Kingstar Académie, radio-crochet carnavalesque organisé par l’association les Kikeun Reusche. Pour l’occasion, nous avons décidé de créer un répertoire de reprises de chansons qui sont à l’origine de celles du carnaval de Dunkerque. Notre but était de surprendre et de faire découvrir aux gens des chansons dont ils connaissent parfois l’air mais pas les paroles originales.

Pour élaborer ce répertoire, nous avons bien sûr effectué des recherches sur le blog Mémoire du folk en Nord Pas de Calais. Nous y avons trouvé, entre autre, Allt Vad du Vill, qui a un lien avec la célèbre chanson dunkerquoise As-tu connu Manoot’je que nous avons décidé de reprendre et de faire connaître au grand public.

Au cours de ces recherches, nous avons également trouvé le texte de « l’Oncle Co » d’Eugène Gervais que nous avons également repris en nous inspirant de l’interprétation de William Schotte.

Le répertoire du groupe reprend des chants de la bande ainsi que des chansons carnavalesques (comme celles des groupes : Les Prouts, de Chapelle en Chapelle ou d’Ah ! C’est Hervé). On y trouvera la Mattchiche, l’Amour c’est comme de la salade, Funiculi funicula, les Craquelots mais aussi des chants militaires (Le gars Pierre).

Arnaud 





Allt Vad du Vill etc.



******

une autre création


L'Euphonie des Coquecigrues




******



et vous… qu'en avez-vous fait ? Votre expérience m'intéresse



vendredi 12 février 2021

Le dernier cornemuseux en Flandre

mise en ligne le 30/7/2014
mise à jour le 12/2/2021 : ajout du décès, et nouveau lien bio Langlade BNF


Hubert Boone, dans son dernier livre sur La tradition de la cornemuse en Belgique nous fait découvrir l'existence d'un tableau de Georges Dilly :


Au pays flamand, l'aveugle 
collection personnelle
Ce tableau est exposé au salon de 1909, mais il n'est pas parvenu à en retrouver le lieu de conservation, il nous est connu grâce à cette carte postale. Par contre j'ai une hypothèse pour la localisation de cette scène de marché ; la tour que l'on aperçoit au fond, ressemble beaucoup à l'église St Nicolas, à Furnes. Il y a plusieurs places de marché autour de cette église : le marché au bétail, le marché au bois et le vieux marché qui ont toutes en arrière plan cette tour.








En 1906 ce peintre a obtenu à Lille le prix WICAR pour son tableau Dernière heure en Flandre :

Dernière heure en Flandre
collection personnelle

Ce prix lui permet de séjourner à Rome durant quatre années, il est domicilié 7, via del Vantaggio. Il reçoit également une bourse de voyage de l'Etat avec laquelle il visitera la Belgique et la Hollande.

On connait de lui une autre représentation d'un musicien, un accordéoniste, exposée au salon de 1908 :

Au bord d'un quai en Flandre
carte postale, collection personnelle

Peut-être s'agit-il du tableau conservé au musée de Philadelphie sous le titre Le joueur d'accordéon, à moins que ce soit un autre tableau sur le même sujet. (cf Emile Langlade)


Georges H. Dilly, auto-portrait 1909
publié dans le Nord Illustré, mars 1910
Georges Hippolyte DILLY est né à Lille le 16 juin 1874 dans la rue de La Bassée. Il est le fils d'Emile Eugène, peintre décorateur et Mathilde Flore Hennion, tous les deux nés à Lille. Son grand-père, Jean Baptiste, était ouvrier aux tabacs, époux d'une journalière, Emélie Ghesquières. Le père de Georges, décorateur de plafonds (théâtre et châteaux), lui communique très tôt sa passion pour la peinture. Georges s'inscrit à l'école Catholique des Arts et Métiers, située au bout de la rue de La Bassée, puis son père le fait rentrer à l'atelier du peintre Pharaon De Winter à l'école des Beaux Arts de Lille, où il obtient le premier prix de dessin et le premier prix de peinture de sa promotion. Encouragé par son maître et soutenu par ses parents il part pour la capitale et entre à l'école Nationale de Paris. Sa fiche matricule militaire mentionne deux adresses : en 1897 il est 58, rue de Rennes, puis en 1898 4, rue de la Grande Chaumière. Son atelier de peinture, situé rue Denfert Rochereau, est accolé à celui du sculpteur Belmondo. En 1899 il s'inscrit au Salon des Artistes Français et y obtient une médaille d'or. Après de nombreux succès il se présente hors concours aux expositions internationales de Gand en 1906, Rome en 1907 et en 1910 à Londres et Tourcoing. Entre temps il est retourné à Lille, car il signale son déménagement à l'autorité militaire le 15 juillet 1899 au 24 rue des Ponts de Comines.
Ceci pour situer le contexte de cette période pendant laquelle le peintre s'est intéressé aux musiciens populaires. La suite est dans la petite biographie écrite par Marc Wallerand.
Il est mort à Châtel-Guyon (63) le 2 mai 1941, villa La Ruche, route de Chazeron, chez sa nièce et filleule Georgette Aldebert.

Christian Declerck


source : Marc Wallerand, Georges Dilly, un peintre flamand, Chabeuil, 2003, 48 pages


*****


pour compléter : cette biographie, par Emile Langlade, parue dans les années 1920, où l'on apprend que Georges Dilly était aussi musicien.




et cet article paru dans le Nord Illustré de mars 1910

 



dimanche 7 février 2021

Affiches folk régionales, en vrac

mis en ligne le 6/10/2019
mise à jour le 7/2/2021, ajout de 14 affiches




Collection personnelle

Radio Uylenspiegel fête ses dix ans en 1988
avec Ghislain Gouwy, SOS Blootland, etc…

une sérigraphie de Philippe Carette ?
pour le groupe Saque l' Satiau

bal folk de soutien à la revue Le Tambourineur
avec Mabidon, Cantreuil

dessin de Jean-Marie Byache (1985 ?)

organisé par Fustanelle à Arras
en 1983

bal folk à Calais en 1984

bal folk MJC Rosendael 1979 ?

Jan Smed salle du Méridien
en 1990

Blootland au festival d'Oostduinkerke
en 1990

Bal folk de la MJC de Rosendael

2e festival, 1ère Bordées Dunkerquoises
en 1990

Mabidon et Cornafou
à Calais en 1984

affiche de Nicole Dewaele †
Concert de Cambalache en 1974

affiche du groupe Carabistouille vers 1980

Ceilidh en concert à Lens en 1997

affiche du groupe Ceilidh

1er (et dernier) championnat de Flandre
de cornemuse en 1984

dessin de Jean-Marie Byache

affiche du groupe belge 1544

Concert Marieke en Bart et Tri Yann 1979

1er stage de danses flamandes
MJC de Rosendael 1975

Affiche du groupe De Kreupelaer, 1980

concert Dunkerque en Flandre
théâtre de Dunkerque 1977
dessin de Jean-Marie Byache

bal québécois
avec le groupe Estaminet, 1981 ?

Fête de la Flandre, Bierne, 1980
avec le groupe The Chieftains
dessin de Jean-Marie Byache

affiche de Nicole Dewaele †
Divroet et Millepertuis à Rosendael, 1976

4e festival de cornemuse
Bergues 1996
affiche de Guy Gervais

2e fête de la Piposa
Sailly sur la Lys 1987

affiche "la Fête Flamande"
auteur et date inconnus

Fête folklorique du Westhoek
Steenvoorde 1976
Marieke en Bart, Haeghedoorn

Hempson et Vents Contraires
1993

Irish Pub 1993

Irish Pub, Maurepas 1997

Jan Smed en concert
Bollezeele 1988

Katepouch à Douai, 1981

Katepouch à Roncq, 1981

Katepouch à St André, 1981

Katepouch à Wormhout, 1981

affiche duo Katrien Delavier
et Gérald Ryckeboer

affiche duo Violaine Mayor
et Katrien Delavier

Affiche de la revue Le Tambourineur
dessin Patrick Delaval

affiche du groupe Mabidon
de Jean-Marc Demarcq

affiche du groupe Mabidon

concert-bal Marc Perrone
Ferme Nord de Zuydcoote

dessin de René Bessière
groupe Marieke en Bart et Pascal Boels

concert-hommage à Katrien Delavier, 2000

affiche du groupe Roulez Fillettes
à Dunkerque en 1991

Stage de musique traditionnelle
organisé par Herman Dewitt

Bal folk à Arras, 1984
avec Estaminet

concert groupe 't Kliekske
MJC de Rosendael, 1975

concert The Buskers
MJC de Rosendael, 1974
dessin de Jean Peiffer

Bal folk avec Vents Contraires
Douai, 1990

Bal fol avec Vents Contraires
Uxem, 1990

Bal folk avec Vents Contraires
Calais, 1995

Rencontres nationales Arras, 1983
affiche de Patrick Delaval

Semaines irlandaises en Artois, 2012
affiche de Jef Aérosol

affiche du groupe Blootland
dessin de Guy Gervais

rencontre de cornemuses
du Mont Noir 1999

rencontres de cornemuses
Arc-Aisnières (B) 2001

Blootland au festival
de St Gilles Croix de Vie 1998

affiche du groupe
Marieke en Bart

Raymond Declerck
Wervik 1982

Joël en Klerktje
Stavele 1989

Joël en Klerktje
Oostduinkerke 1989

Joël en Klerktje
Oostduinkerke 1996

Joël en Klerktje
Grande-Synthe 1993

affiche Jacques Yvart

affiche Ghislain Gouwy

Festival chansons de mer, chants de marins
Dunkerque 1989

Blootland au festival
Brest 92

festival d'Esquelbecq

affiche groupe De Voorvegters

Bart en Klertje
Vosselaar 1993