vendredi 18 mars 2011

Un recueil de chansons de carnaval édité à Lille


Chansonnier des jours gras, recueil de chansons faites pour égayer les réunions pendant le carnaval , par Simon-François Blocquel, Lille 1819, 146 pages.

Chansonnier des jours gras , recueil de chansons faites pour égayer les réunions pendant le carnaval
Chansonnier des jours gras , recueil de chansons faites pour égayer les réunions pendant le carnaval
Source: gallica.bnf.fr


Titre : Chansonnier des jours gras, recueil de chansons faites pour égayer les réunions pendant le carnaval (par S. Blocquel). - Calendrier grégorien... pour 1819
Auteur : Blocquel, Simon-François (1780-1863)
Éditeur : Castiaux (Lille)
Date d'édition : 1819
Type : monographie imprimée
Format : In-32, 128-16 p., fig.
Relation : BNF et GALLICA


Table des matières par incipit : Titre (incipit) air, page

A
- La bonne philosophie (Aimons notre bergère) air : Gaîment je m'accommode de tout, 92
- Portrait de mam'selle Margot la ravaudeuse par son cher zamant Dubelair peintre-dhoreur (A ma Margot) air : Ça n'devoit pas finir comme ça, 9
- Ronde chantée le jour des Rois (Amis, il faut nous résigner) air : A me faire danser comme ça, 26
- Le parti le plus sage, chanson philosophique (Amis pour égayer la vie) air : du pas des trois cousines, 33
- Les quatre mots universels, chanson pour tout le monde (Amis, si vous voulez m'en croire) air noté 97
- Le partage (Amour, hymen, à leur naissance) air : J'ai vu partout dans mes voyages, 76
- Le baiser (A seize ans, je vis Zélide) air : Ce mouchoir, belle Raymonde, 83

C
- Le danseur amoureux (Ce fut dans une contredanse) air : Fidèle époux, franc militaire, 59
- Le ruisseau, ronde (Craignez, craignez, jeunes fillettes) air nouveau, 89
- On y va (Cupidon est un drôle) air : Partant pour la Syrie, 5

D
- La bonne petite femme (Damis courtisait Elisa) air : Avec vous, sous le même toit, 57
- Bacchus, l'amour et compagnie (De commerçans une maison) air : Femmes voulez-vous éprouver 7
- La pauvre Isabelle (De la pauvre Isabelle) air : Partant pour la Syrie, 37
- Le certain milieu, chanson (Du beau sexe, pauvres amans) air : Un papillon des plus brillans, 46
- Couplet de la queue du diable (D'une Meunière qui fit trop la fière) air : Il y a du déchet 91

E
- Le tolérant (En buvant, un rouge bord) air : du Bouquet du Roi, 107

F
- Le Momusien Gascon, ou mes désirs bornés (Fils de Momus et des Plaisirs) air : Un homme pour faire un tableau, 119

G
- Cavatine du bouffe et le tailleur (Gaiement je m'accommode) air : de M. Gaveaux, 78
- Gnia du déchet, chanson poissarde (Gnia du déchet dans bien des choses) air : Ça n’se peut pas, 68
- L'amour en vendange, chanson (Guidé par l'aimable Phalange) air : Ma belle est la plus belle des belles, 35

I
- Raison et folie (Il est une aimable folie) air : de la ronde d'Anacréon, 95
- Le petit homme gris (Il est un petit homme) air : Toto carabo [compère Guilleri], 15

J
- Claire et Landrie, petite histoire du Xie siècle (Jadis en Lombardie) air : Ermite, bon ermite, 113
- Les bonbons (Je les aimois, quand ma paupière) air : Je pense à toi quand la lumière, 55
- Rondeau d'une nuit de la Garde Nationale (Je pars), 43
- Le testament d'un pauvre épicurien (Je vivois dans ma demeure) air : du vaudeville de Figaro, 41
- Doctrine d'Epicure (Joyeux voyageurs, qu'un moment) air : Je vous fuis, adieu bois charmans, 82
- Le vinaigre de bois, invention nouvelle. Pot pourri, raconté par Cadet Botteux, Passeux de la Rapée (J'voulus hier, qu'étoit jour maigre) air : du ballet des Pierrots 100

L
- L'épicurien français (La gourmandise et la tendresse) air : Quand l'amour naquit à Cythère, 85
- Le gourmand (L'appétit, doit, comme l'amour) air : V'la ce que s'est que d'aller au bois, 79
- L'amour comédien (L'enfant dont la malice égale) air : C'est par les yeux que tout s'exprime, 53
- Impromptu à une jeune Reine du 6 janvier (Les ris, les jeux et la gaieté) air : Femmes voulez-vous éprouver, 57
- Les préliminaires (Lorsque, n'écoutant que son coeur) air : Comme j'aime mon Hyppolite, 61
- L'amant dans l'embarras (Lucas, amant entreprenant) air : Vaudeville de l'Opéra-Comique, 81

M
- Les quatorze ans (Mirza touchoit à quatorze ans) air :J'avois à peine dix-sept ans, 23
- Conseil à mes amis les Momusiens (Méprisant la critique) air : du vaudeville de Fanchon, 109

N
- Couplets pour Mlles L. A. V. trois sœurs charmantes et laborieuses qui demeurent dans l'faubourg Saint-Denis (N'parlez pas d'ces dam' de la ville) air : de Calpigi, 17

O
- Romance de Jérôme l'Eveillé, à Mademoiselle Javotte Durfort, marchande auprès des Innocents, trouvée rue Saint-Denis et offerte aux âmes sensibles (O ma tendre javotte) air : O ma tendre musette !, 87
- Faut qu'tout l'monde passe par là (On a beau dans l'sièque où j'sommes) air : Ton humeur, est Catherine, 70
- Le vin (On a chanté par tout le monde) air : J'ai vu partout dans mes voyages, 66
- Le boucon, chansonnette poissarde (On dit qu'toujours en goguette) air : de Manon Giroux 25
- Gothon à Paris (On m'avait bien dit que Paris) air : Trouverez-vous un parlement, 51

P
- Parodie (Potage à la Julienne) air : Bocage que l'aurore, 40
- Les bons vivans (Pour avoir la science infuse) air : du vaudeville du sorcier 110
- La double recette ou la bouteille et la chanson, ronde de table (Pour tous les maux, je conseille) air : Et lon lan, la landerirettee, 21
- Mes espérances (Puisse qu'on prône, du temps passé) air : Allons dépouiller nos pommiers, 122

Q
- Bacchus, imitation d’Anacréon (Quand je bois, le chagrin s'enfuit) air : de la soirée orageuse, 65
- Ronde (Que faites vous d'Monsieur Georget) air : V’là c’ qu’ c’est d’aller au bois, 49
- Le gourmand (Qu'on chante le dieu de la guerre) air : de la pipe de tabac, 19

R
- Faites le bien (Richard soulagez l'indigence) air : J’obtiens lta main ma chère Agathe, 73
- Le bon vivant (Remplissons) air : Verse encore, 121

S
- Les visn (Si, comblant enfin mes desirs) air : Je voudrois voir à chaque instant, 104

T
- Couplet à tonton qui m’en demandait un (Tonton, ta taille est très-jolie) air : De la pipe de tabac, 39

U
- L’amour en retraite (Un jour las de vivre à Cythère) air : R’li, r’lan, tambour battant, 62
- V’là qu’est dit… et v’là qu’est fait, ou l’amoureux expéditif, chanson grivoise (Un matin, qu'c'était dimanche) air : Ton humeur, est Catherine 29

V
- Le jardinier fleuriste (Venez, venez dans mon parterre) air nouveau, 105
- Le mari difficile (Voulez-vous me rendre content) air : Faut d’la vertu, 116
- La poire et le fromage (Vous, qui du plaisir de chanter) air : Trouverez-vous un parlement, 75

**********
J’ajoute ce petit recueil du même imprimeur, découvert hier 20/3 chez un libraire. Il n’y pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous ;-)



Les amusemens du bel âge ; almanach chantant pour la présente année
Au Temple des plaisirs et à Lille chef Castiaux, libraire. De l’imprimerie de Blocquel, à Lille [sans date, ca 1820, format : 63 x 93 mm]

- Le soupir, romance, (Petit chagrin, dans notre enfance) air noté
- Comm’ça nous échappe, (Je briguais, sans protecteur) air : Quand la Mer Rouge apparut
- Éloge de la petite table (Pour faire du bruit dans le monde) air : de Marianne
- Je ne veux plus être amoureux (Que des échappés du collège) air : de l’ermite de Saint-Avelle
- Morale en chanson (J’ai pris en y réfléchissant) air : J’ai vu la meunière
- Le choses inflammables (On enflamme facilement) air : du pas redoublé
- Les souvenirs (Te souvient-il de la vallée obscure) air noté
- A la mode, chanson (Toi qui soumets à ton empire) air : J’ai vu partout dans mes voyages
- Consolez-vous avec les autres (De biens et de maux chaque état) air : Consolez-vous avec les autres
- La veuve inconsolable (Ah ! plaignez mon malheur) air : Faut d’la vertu, pas trop n’en faut
- A jenny (Tu veux ma mort, ta bouche me l’avoue) air : Te bien aimer, ô ma tendre Zélie
- A la femme que j’aurai, poème

textes disponibles sur demande