samedi 17 avril 2021

Renaat Van Craenenbroeck (1937-2001) - conférences

mis en ligne le 13/9/2009
mise à jour le 17/4/2021 : la danse des épées de Dunkerque entre au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO


Danses populaires flamandes

Renaat Van Craenenbroeck, décédé subitement le 6 juillet 2001 au cours d'un spectacle en Croatie, était venu à la MJC Rosendael en 1993 à la demande du Trad Club pour donner une conférence sur un sujet qu'il connaissait bien : la danse populaire flamande.
Dans les années 1960 il avait collecté, en Flandre belge et au Brabant flamand, avec Hubert Boone, toutes ces danses que vous pratiquez régulièrement dans les bals folk : Mieke Stout, Jan Smed, Jan Pirrewit, Bonzjoer, Klepperwals,‘t Paterke, Kletskendans, Streep, et bien sûr Beerdans. C'est lui qui les avait diffusées en Flandre Française auprès de tous les groupes folkloriques de la région.
Il nous a parlé également d’autres danses non populaires d’après lui, telles que de Wandeling, Franse polka, le Pas des Patineurs, de Kolom, de Kegelaar, de Bezemdans. Il nous a expliquer comment il cherchait « le bon danseur » du village.
Il termine la conférence par un bref historique du renouveau de la danse populaire qui débute en Suède vers 1900 et arrive en Belgique vers 1930.
Il nous a aussi parlé de sa rencontre avec Louis Dooms, de Achtel, artiste, musicien et chorégraphe, créateur d’après lui de Molendans, Rozenvals et Garde Sus.
En conclusion il nous demande de prendre garde à ne pas idéaliser la culture populaire.
Pendant une heure trente il nous a détaillé chaque danse, avec de nombreuses anecdotes inédites, inédites car c'était sa première conférence et ce qu'il a dit ce soir là il ne l'a certainement pas écrit non plus, vous comprendrez pourquoi en écoutant.

Donc si vous voulez tout savoir des danses érotiques flamandes... écoutez la conférence de Renaat du 18 juin 1993, qu'on pourrait sous titrer "mythes et réalités de la danse populaire en Flandre et Brabant"

La qualité de l'enregistrement n'est pas extraordinaire, Renaat bougeait sans cesse, mais cela reste compréhensible. Je ne l'ai pas indexée, il faut l'écouter intégralement pour en goûter toute la saveur, avec l'humour et les sous entendus de Renaat.

à télécharger ici (attention + de 160 Mo)

70 téléchargements au 1/6/2013

le début



*******


Danses des épées



c'était une époque où les conférences faisait le plein


Le 2 mars 1996 Renaat a donné à la MJC Rosendael une seconde conférence, sur le thème des danses des épées en chaine. La conférence s'est déroulée en trois parties, la seconde étant des commentaires sur des vidéos, je ne l'ai pas numérisée, si quelqu'un est vraiment intéressé il peut me contacter.
Dans la première partie il replace la danse des épées en chaine en Europe et fait le point sur la recherche, la troisième partie est consacrée aux références en Belgique et en Flandre française.

à télécharger ici

46 téléchargements au 1/6/2013


en 2015
un entretien avec Jean-Marie Byache et Patrick Bollier




"La danse d’épées de Dunkerque (qu’on a créée en 1990) vient d’entrer à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO (l’Unèche’Cô, comme on dit ici). Du coup notre association, "In de Kring », est rien qu’ça fière. On peut se la péter un max et avec raison." J-M. Byache








mardi 13 avril 2021

L'étoile du Nord

 Un disque, et une cassette audio, enregistré en 1993, sous titré Marieke chante Devynck.



Souvenez-vous, c'était hier ; le groupe Marieke en Bart était l'expression même du Westhoek, Flandre de France de langue flamande. Les chants qu'il nous a donné de connaître ou de retrouver demeurent les plus beaux qui soient. […] Marieke, en soliste, se présente dans ce nouveau disque comme une voix de Flandre tout court ! De celle qui parle d'abord la langue du cœur. Et quelle voix ! Lumineuse et radieuse, de celles qui élèvent, qui appellent du haut de nos beffrois l'attention du passant prêt à d'authentiques émotions. […] La plupart des textes de cet album sont du poète dunkerquois André Devynck. Sa générosité et sa simplicité, son amour du pays, son sens de l'image et du chant laissent une empreinte indélébile dans cet album chaleureux.  André Devynck nous a quitté [le 5 mars 1994] mais il continue de vivre dans cette fête enivrante des mots et des notes où sa chère Flandre prend les dimensions de notre monde. Marieke lui rend ici le plus bel hommage qui soit.
François-Régis Barbry (Lille, 1941 - Paris, 1998) producteur à Radio France

01 - Une maison Flamande
02 - Je dis dune
03 - Puisqu'il faut partir
04 - Amnistie
05 - Eolienne
06 - Scheen, paroles de Pierre Vandevoorde dit Keuntje
07 - En passant par la planète
08 - Le blues de Manootje
09 - Dans la maison de l'arbre
10 - Marie la Peûle
11 - Vert et bleu
12 - Les enfants de ce bas-pays
13 - L'Etoile du Nord
14 - Ma goëlette
15 - Berceuse du dernier chemin
16 - Les berceaux (Sully Prudhomme / Gabriel Fauré)
17 - D'autre mer

paroles d'André Devynck, sauf 6 et 16
musiques de Maryse Collache-Rouzet sauf 16

Marieke en Bart (1-6-12-17) 
Cédric Alexandre, contrebasse
Jean-Paul Dozier, flûte à bec, violon, guitare
Marieke, chant, claviers
Bart, guitare, doedelzack
Robert Leroy, violon

Pichelour's Jazz Band (4-8)
Régis Abdul, trombone
Albert Creton, piano
Jean-Pierre Lepers, batterie
Christian Ocquet, guitare basse
Serge Vandenberghe, saxophone soprano

Cédric Alexandre Trio (2-10-11)
Cédric Alexandre, basse, contrebasse
Alexandre Reitzman, claviers
Laurent Mercier, batterie

et :
Juliette Collache, harpe celtique (15)
Het Reuzekoor, chant (14)
Nanne Kalma, guitare (15)
Marieke, piano (3-5-7-9-13-14)
Casilda Rodriguez, accordéon (3-13-16)
William Schotte, violoncelle (5-7-13)

Un peu hors sujet de ce blog, mais on y retrouve les musiciens, folk pour la plupart, fidèles de l'association Het Reuzekoor. Avec le temps ça n'a pas pris une ride.

Marieke (Maryse Collache-Rouzet), nous a quitté il y a un an, le 4 avril 2020.

télécharger ICI

l'étoile du Nord