samedi 29 septembre 2012

Vryheids liederen der Franschen



Uit het fransch vertald, de Duinkerken, bij R. BLISCQUE

Chants de liberté des Français, traduits du français par E. Bliscque à Dunkerque





- Nationaal gezang of marsch der Marseillaanen
            Welaaan ! rechtschapen vaderlanders !
- Het behoud van ‘t vaderland, air : Vous qui d’amoureuse aventure
            Beschermen wij onze rechten !
- De altaar des vaderlands, air : de Tom jones, je vous oublie
            Mijn zoon ! hoort gij die juichstem klimmen
- Vaderlands lied, air : Pauvre Jacques
            ô volk ! toen gij uw Koning hebt gevleid
- Volkslied, air : Pauvre Jacques
            Gelukkig volk ! door lasten steeds geplet
- Lofzang der luikenaars, air : Marseilliaansche marsch
            Verhest uw hoofden, Kuikenaaren !
- Lofzang voor het plegtig feest den triomf de vrijheid, air : du serin qui te fait envie
            Ik zie het jeugdig groen herbooren
- Aan de tegenwoordige wetgeevers van het Fransche volk, air Je t’aime mieux au village
            Wilt uw’ fieren moed betoonen
- Godsdienstig en vaderlandsch gezang om op de nationales feesten en plegtigheden gezongen te worden, air : Wel aan regtschepen vaderlanders !
            Oneindige ! wien(t menschedom huldig
- Feestzang aan de vrijheid, bij de inwijding van den temple der reden 2 decadi 2à Brumaire, air : Descend ô liberté
            Daal, dogter der Namur ! daal edle vrijheid neder
- Aan alle vrije franschen, air : Vermeil rose
            Ô fier braaven !
- De vaderlandsche jongeling, air : Que le Sultan Saladin
            ‘t Is voor ‘t lieve vaderland
- Aan de meisjes, air : Pauvre jacques
            Lieve meisjes ! bedwingt uw traaenvloed
- Volkszang ter gelegenheid van het feest, gevierd te Paris, dicade 10 nivose wegens de herövering van Toulon, air : Toulon redevenu français
            Toulon, aan Vrankrijk weêgebragt
- Vaderlandsch lied, air : Pauvre Jacques
            Daal tot ons neer, ô zuivre vrijheid !
- Vaderlandsch danklied, air Ce sont vos charmes que j’adore
            Gij ! reine bron van zaligheden !
- Aan de moedige verwinnaars der muitelingen in la Vendée, air : Héros ! combattant pour la france
            Triumpf, ô dappre landgenooten !
- De verovering der Bastille, air : Déployez votre courage
            Speeld hier een beguichling onder ?
- De soldaat der vrijheid, air : Célèbrons la haute fête
            ‘k Heb de vrijheid trouw gezwooren
- De herbooren dag der vrijheid voor Toulon nu Port de la Montagne, air : Allons enfants de la patrie
            Triumf ! triumf ! ô landgenooren
- Coupletten bij gelegenheid van het bombardement van Rijsel, air : disparaissez lâches brigands
            Werdwijnt ô laffe roovrenstoet
- De republikeneinsche jongeling, ô Français marchant au combat
            Mijn bloed is voor het vaderland
- De gewapende burger, air : Amour, vous qui fait mon bonheur
            Ik draag voi med het blank geweer, voo ‘t land
- Het vaderlansch meisje, air : Que j’aime disait Climène
            Zou ik ‘t Vaderland niet minnen
- Aan de verdigers van het vaderland, air : Vous don’t la vertu guerrière
            Gij ! die door uw heldendeugden
- Aan ‘t fransche volk, airs : Laissons l’aristocratie ou Ce mouchoir, belle Raymonde !
            Strijders voor uw wet en regten !
- Aan de fransche soldaaten, air : Pauvre jacques
            Brave krijgers ! waart ge onder ‘t koningsvaen
- Patriottoisch air, air : C’est la petite Thérèse
            Welke wonderlijke grillen
- Coupletten te Doornik gezongen, airs : Des dettes ou Uw schuld tien duizend ponden zwaar
            Eik koning dreigt ons van alöm
- Lied door Dugazon, air : Citoyens, troupe guerrière
            Burgers ! roemrijke oorlogshelden !
- Aan de geweezen koning, air : Ce fut par la faute du sort
            Monarch ! weleer zoo zeer bemind !
- Vaderlandsch lied, air : Amis ! partons pour les pontières [sic, frontières ?]
            Koomt, dat wij naar de grenzen snellen
- Lied, airs : Citoyens c’est pour votre gloire ou De oorlogzang der Marseillaans
            ‘t Is voor u glorie fiere braaven
- Aan de emigrante, airs : Eh qui ! tu peux dormir encore ou Je vous oublie
            Gevloekte monsters ! vuige snooden
- Aan vaderland, air : Au matin brusquement
            Ô bierbaar vaderland
- De verheugde patriot, air : Mon honneur dit que je serais coupable
            ‘k Zag lang het woen van vuige hooffche slaaven
- Aan engelschen, airs : Français eu sein de la vitoire ou Avec les yeux dans le village
            Gij Britten ! durst ge op vrijheid roemen ?
- Aan ‘t volk en ‘t vaderland, air : Par nous, ô peuple magnanime
            De vrijheid was voorheen verbannen
- Aan de republikeinen
            De laaste koning stierf - gij zaagt ô fiere gallen
- Aanmoediging tot den veld-togt, air : Avec les yeux dans le village
            Grijpt Franschen ! grijpt het staal in banden
- Eerkrans voor den gesneuvelden generaal Dampiere, air : Quand j’étais dans mon jeune âge
            ‘t Is voor u, ô steun der regten
- Lied op het te rug keeren der emigranten binnen Luik, airs : De calpechie ou Qu’aperçois-je dans notre ville
            Hoe ! Emigrees ! wat mag u deeren
- Juich-toon der republikeinen, air : Du déserteur [ de Monsigny]
            Juicht nu vrolijk vrijë Franschen !
- Republikeinsche plichten
            De wetten steeds eerbiedig te eeren
- Aan vrankrijks gawapende burgers bij de opening van den veldtogt, airs : Amour ou Ce jour
            Ô Gij die blij, voor vaderland en regren
- Aan den oorlogsgod, air : Je ne suis qu’une bergère
            God des oorlags ! op wiens wenken
- Hardnekkig ongeloof, air : Que mon Colin
            Dat ‘t koningschap in vroeger tijden
- Volkslied gevolgd naar het francsch, Ah ça ira
            Ha !... dat gaat schoon ! … Dat gaat schoon !


Le  recueil est ici

D’autres chants, en français,  de la même époque publiés dans l’Almanac des deux Républiques, pour l’an IV de la République Française et la fin de l’an I et le commencement de l’an II de la République Batave, à Amsterdam chez B. VLAM, libraire sont ici

Ils font partie d’un belle collection de plus de 250 feuillets et recueils de chansons, visibles sur le site Early DutchBooks On Line

lundi 24 septembre 2012

Recueil manuscrit de danses

Ayant appartenu à Alphonse NEVET et Victor CORMONT (collection personnelle)





Alphonse Gustave NEVET est né à Douai le 19 février 1854. Au moment de la conscription il excerce le métier de vitrier, comme son grand-père Louis. Son père était peintre en bâtiment à Douai où il avait épousé, en 1845, Catherine NOLAND dit CONDAT, née à Brie Comte Robert (Seine et Marne).
Conscrit de 1874, matricule 1833, il fera son service militaire dans les services auxilliaires, pour cause de petite taille, il mesure 1,53 m, à cette date il est domicilié à Saint Pierre les Calais, route de Dunkerque. Il devient réserviste en 1880. En 1897 il est en Normandie, où il est condamné par le tribunal civil de Caen à 6 jour de prison pour vol. Ensuite on perd sa trace.

Son frère Louis Alfred (1852-1916) suit une carrière différente. Il s'engage en 1873 dans le 115e RI et monte en grade jusqu'à devenir capitaine en 1891. En 1898 il reçoit la Légion d'Honneur. En 1903, il est au 110e RI à Dunkerque, il prend sa retraite et se retire à Armbouts-Cappel, au hameau du Pont de Petite-Synthe.

Vers 1879 le recueil passe entre les mains de Victor CORMONT , musicien à la fanfare du 16e bataillon de chasseurs à pied alors en garnison à Lille.

Ce recueil de 142 danses contient essentiellement des quadrilles (42), des valses (24), des polkas (22), des scottiches (16) et des mazurkas (13). Mais aussi 7 varsoviannas et 2 rédowas.





Première partie

Polka
Valse
Polka
Valse
Les Calabres, quadrille
Souvenir, valse
Mina, polka
Le caprice de mon oncle, quadrille
Les chansons de mon parrain, quadrille
Le petit lutin, quadrille
La langoureuse, schottisch
Nicette, polka
La gaîté champêtre, quadrille
Martha, mazurka
Gabrielle, valse
Les rose, vasovianna
Martine, polka
Le villageois, quadrille
La flamande, schottisch
Eléonore, valse
Le retour du printemps, quadrille
Anna, polka
La tour de Malakof, quadrille
Agathe, schottisch
La grande duchesse, quadrille
Mariette, schottisch
La belle allemande, polka
Marie, mazurka
Victorine, schottisch
Le Breton, quadrille
Angélique, mazurka
Le chasseur à pied, quadrille
Seule isaloée, valse
Le dégourdi, quadrille
Le -?- Latie, valse
L’astre du soir, schottisch
Vive le vin, quadrille
Le Mexique, quadrille
La petite rochelaise, vasle
Les frais moutards de Paris, quadrile
Julie, schottisch
La mode, quadrille
Le vandangeur, quadrille
La vie parisienne, quadrille
La belle Hélène, quadrille
Les petits sabots, quadrille
Augustine, valse
La belle sultane, polka
La brune, mazurka
Souvenir de Berlin, valse
L’élégante, valse
Angèle, polka
Le fou d’Amour, quadrille
Rita, polka
Belle rose, polka
Judith, polka
Hortence, polka
Lise, varsovianna
Rosine, mazurka
Eugénie, schottisch
Ursule, schottisch
Forlina, schottisch
Brunella, redova
Villa Sophie, varsovianna
Une récréation d’artiste, quadrille
Léontine, schottisch
Louise, mazurka
Base enchantée, valse



La jolie Flamande, valse
Le Bordelais, quadrille
Céline, mazurka
Pauline, valse
Le piston encanté, quadrille
Ladiska Lodoisko, valse
La perruque, quadrille
Les roses blanches, valse
Le nègre, quadrille
Le Postillon, polka
Les grisettes, polka
Louisa, polka
L’élégante, schottisch
Les roses, valse
Valse allemande, valse
La danseuse, valse
La Flamande, valse
Les pompiers de Nantes, quadrille
L’écho des fanfares, quadrille
Vois donc comme j’ai le nez froid, quadrille
Le chapeau de Marguerite, quadrille
Caroline, schottisch
L’étrenne, polka
Louise, valse
L’innocence, valse
Les villageois, quadrille
L’entrainante, varsovianna
Les adieux d’un soldat, quadrille
Ma Lucie, varsovianna
Le chien enragé, polka
Souvenir du caporal Fink, valse
Léonie, valse
Mathilde, polka
Marthe, schottisch
Le petit quinquin, quadrille
La Douaisienne, mazurka
Eugénie, mazurka
Sans titre, quadrille
Sans titre, quadrille
Sans titre, mazurka
Sans titre, polka
Sans titre, schottisch
Sans titre, polka
Les petits Piémontais, quadrille
La petite bouquetière, quadrille
La distribution des prix, quadrille



Souvenirs de Compiègne, quadrille
L’héritage d’un comédien, quadrille
Boule de neige, schottisch
La tragédienne, valse
Henriette, varsovianna
Lucida, polka mazurka
Mal d’aplomb, quadrille
Fleur animée, varsovianna
Une pensée, redowa
La croix d’honneur, fantaisie
Fantaisie sur Le domino noir, fantaisie
Fantaisie sur La part du diable, fantaisie
Ladige, tyrolienne
Le rendez-vous de chasse, mélodie
Salmigondis, fantaisie, pot-pourris
La rose, ouverture
Boléro, fantaisie
La Brabançonne, marche
La danse des écus, polka
La coquette, polka
La reine Berthe, ouverture
Les dragons de la Reine, ouverture
Marche indienne marche
Louisia, polka
La violette, mazurka
Fleur préférée, valse
Antelma, mazurka
Paquerette, mazurka
Le réveil de l’orient, mélodie
Une soirée près du lac, fantaisie mazurka
Haydée, fantaisie
L’enchanteresse, fantaisie
Fradiavolo, mélodie

mardi 4 septembre 2012

Carnaval de Dunkerque 1994



Être dedans, être dehors
Une émission de Ruth Stégassy, enregistrée à la MJC Rosendael, au château Coquelle à Dunkerque-Rosendael, diffusée sur France Culture les 15 et 16 février 1994
À l'occasion de la publication d’un livre de photographie “Regards sur le canaval dunkerquois”
(Je me souviens que ce livre, dont la publication a été décidée par le directeur sans l’accord du Conseil d’Administration et même à l’insu de la présidente du CA,  fut une catastrophe financière. L’impression de luxe en trichromie, des 2 200 exemplaires ayant coûté l’équivalent de 1,5 la subvention municipale de la MJC, même la vente en solde a été un échec.)



1ère partie
Invités : le directeur de la MJC, Jean-Marc Zaorski, Gégène Léclusier, François Le Diascorne, Eric Carru, Jean Jacques Bénichou, Jean-Charles Bayon, “Coucouze”

Téléchargez 

61 téléchargements au 1/6/2013

2e partie
Invités : Roch Vandromme, André-Marie Despringre, Louis Fauquembergue, Phonche, Eric Carru

Téléchargez 

49 téléchargements au 1/6/2013 autre page sur le carnaval de Dunkerque ici

Claude Villers à Cassel



Pour son émission “Marche ou Rêve” le 7 mai 1977, Claude Villers est en compagnie de Patrice Blanc-Francard
Invités : le groupe Marieke en Bart (Maryse Collache, André Rouzet et Christian Declerck)



à la fin on écoute le groupe Le Grand Rouge jouer le Rigaudon des filles de Mens suivi de J’ai fait l’amour à une brune extrait de leur disque C’est un Picard

téléchargez ici 

24 téléchargements au 1/6/2013



Patrice Blanc-Francard, Claude Villers et GIlles Millet

une émission autour d'un malentendu titrait La Voix du Nord
l'article en grand

mais l’invité vedette était Henri Tachan que vous retrouverez en concert ici
la suite de l'interview de Claude Villers