dimanche 26 septembre 2010

Le carnet de chansons d’Antoinette Duflot

24 chansons en français et en flamand, écrites vers 1856-1858. Il a appartenu en dernier à Antoinette Duflot, née à West Cappel en 1898, mais il a du être rédigé par une de ses grand-mères : Marie Clémence Arnout ou plus probablement Célestine Clémence Valentine Degroote (1834-1905) sa grand-mère maternelle.

Voir une autre page plus détaillée ici.

cliquez sur le rectangle pour avoir l'image en plein écran.



3.309 consultations au 1/6/2013

1 - Notre vaisseau va quitter cette plage [titre original : Une fleur pour réponse, paroles d'Emile Barateau, musique de Francesco Masini]
2 - Mes jours sont condamnés, je vais quitter la terre
4 - Avez-vous connu Fanchette la filleule du seigneur
7 - Dans la noble Venise tous se livre au repos
9 - Depuis longtemps je me suis aperçu de l’agrément qu’on a d’être bossu
11 - Un jour que la charmante Erie résolut d’aller à la confesse
12 - L’ermite : L’autre jour en me promenant dans un long bois charmant
17 - Mon père me marie à l’âge de quinze ans
19 - La pauvre orpheline, air de Jenny l’ouvrière : Moi pauvre enfant qui a toujours mendié pour composer mes modestes repas
22 - Prière d’une poitrinaire, air de Jenny l’ouvrière : Dieu je t’en prie exauce ma prière
25 - Le bon paysan : Parfois messieurs habitants de la ville vous méprisez l’humble cultivateur
26 - La charmante brune : Je viens ici charmante brune
27 - Le corbeau : Vous qui connaissez tous la fable du corbeau
30 - Les adieux du marin : Adieu belle Rosette objet de mon amour
32 - Lief en wilt ontfangen, stemme Staet op schoon : De liberteyt is werd om prysen
37 - Streyd lied tot verwerping der liberteyd, stemme staet op schoon en antwerken : Wel wat hoort ik nu hier raezen
42 - Près d’un berceau : Comme un pêcheur quand l’ombre est près d’éclore
45 - Il faut quitter hélas ma bonne mère
47 - Jongheyd wilt my aenhoorn
50 - Wort baert eene eerbaere
54 - Ferdinandus en Lucia : De liefde is wonderbaer
59 - Florus en Clarinde : Ik groet u zey Florus ah liefste Clarinde
62 - Myn alberliefste aenhoort myn klergten
67 - air la poitrinaire : Faut nous quitter hélas ma bonne mère

samedi 18 septembre 2010

Radio Uylenspiegel

en 1978, les débuts sur 102 Mhz au temps des radios libres



Le premier janvier 1978, c'est la première émission depuis l’église de Cassel, y participent : Jacqueline et Jean-Rémy Bève, et Maryse et Pascal Vanbremeersch. Le matériel est caché aux regards des visiteurs derrière un rideau et sous la "protection" de Notre-Dame de la Crypte, la réception est très bonne malgré la faible puissance de l’émetteur.
Le dimanche suivant a lieu la deuxième émission, avec la participation de Pierre Vandevoorde (dit Keuntje) de Steenvoorde qui apporte sa connaissance et sa pratique du flamand. Même réussite, malgré le brouillage intensif.




La semaine suivante Pascal entre en contact avec moi. Il recherche la possibilité de diffuser sur Dunkerque. J’accepte de participer et je trouve une chaumière, située à Quaedypre, idéalement située sur la "falaise" de l’ancien trait de côte, au delà de Bergues, en surplomb de la plaine de la Flandre Maritime.
L’émission du 15 janvier se passe sans problème, pendant la diffusion je suis retourné chez moi chercher un appareil photo pour immortaliser ce moment historique, mais durant mon absence il y a eu des visiteurs à la chaumière. Je gare ma voiture dans le chemin de terre, je fais quelques photos dans le grenier où est placé l’émetteur. Quand je sors j’aperçois une fourgonnette qui bloque le chemin, m’empêchant de partir, je comprends vite ce qui se passe, le camion gonio a pu facilement repérer le lieu d’émission vu le peu de densité d’habitation et ils ont posé une souricière avec l’aide des techniciens de T.D.F. Peu après les gendarmes de Bergues arrivent et m’emmènent pour un interrogatoire, c’est la première saisie de la radio.


séance de studio avec Pascal Vanbremeersch, Jean-Paul Sepieter et Keuntje
© photos B. DOM de Mortsel


Pour l'émission suivante, le 19 mars, le temps de trouver un nouvel émetteur, je récidive. La diffusion se fait cette fois depuis mon appartement dans le centre ville de Dunkerque, précisément 36 rue du Maréchal-French, au premier étage. En ville la triangulation est moins facile et comme les émissions ne durent qu’une demi heure, TDF n’a pas le temps de localiser l’émetteur.



J’ai conservé la cassette originale de cette émission qui fut ma dernière participation, ensuite mon père a pris le relais.

Téléchargez la cassette ici
100 téléchargements au 1/6/2013

extrait


programme :
- le Carillon de Dunkerque, par Alfred et Kristien Den Ouden
- Nee’w we goan nus vlams ni laot’n, par Willem Vermandere
- Ali Alo, par le groupe Rum
- un texte sur l’abolition des monopoles d’état de la radio, par Jean-Paul Sepieter
- Anne-Marie Katrien, par le groupe ‘t Kliekske
- Al travaille à la filature par Marieke (version en concert, différente de celle qui est ici)
- annonce finale, par Pascal Vanbremeersch
- Laat de mensen dansen, par Wannes Van De Velde

La suite est dans la plaquette écrite, à chaud, par Pascal Vanbremeersch : Une radio libre en Flandre : Radio Uylenspiegel, éditée par Westhoek édition en 1979.

suite à l'effondrement du bâtiment sur lequel était placé l'émetteur,
la radio est diffusée temporairement sur internet : ici




La revue l'Abeille a publié un numéro très complet sur le thème de la radio régionale, on peut le télécharger ici

le site de l'Abeille

mercredi 15 septembre 2010

Dunkerque en Flandre

mise à jour le 13/5/2015

Duynkerke in Vlaenderen
Musique traditionnelle, chansons et carnaval de Dunkerque
Westhoek éditions WHK 10001 - 1979



01-Reys naer Island
Bart (André Rouzet) : chant
Yves Leynaert : accordéon

02-Kapiteyn Bart
Chorale Her Reuzekoor dirigée par Maryse Collache
Textes dits par Jacques Yvart

03-Creule-Co (musique le Fils d’un gniaf, de Dranem)
Hélène Brésilion : chant
Albert Creton : piano
Roger Naert : clarinette
Edmond Reynot : trompette
Chorale des Restés Jeunes dirigée par Maryse Collache

04-Eul' plat'che récalcitrant ou l’arèque (musique Le Couteau de Théodore Botrel)
paroles de Jules Depersin, écrite pour la revue Le Peudre d’Or vers 1905
Albert Creton : chant
Yves Leynaert : accordéon

05-Joies et misères d'un peule ou Al travaille à la filature (paroles de Pito & Cie*) écrite pour la Mi-Carême de 1921 à Coudekerque-Branche
Marieke (Maryse Collache) : chant
Albert Creton : chant
Bart : guitare
Robert Leroy : violon

06-Pour vivre (texte d’André Devynck, musique Maryse Collache)
Marieke : chant
Bart : violon
Jean-Paul Dozier : violon
Christian Declerck : flûte à bec

07-Reuzelied van Duynkerke ou Marche des Fifres du Reuze, composée par Adolphe Néerman en 1886 pour le cortège de la Mi-Carême
par les fifres de l’ensemble Les Kakestecks

08-Longue la route (paroles et musique de Jacques Yvart)
J. Yvart : chant
Accompagnateurs non précisés

09-Carnaval dunkerquois
Pot pourri d’airs et de chansons du Carnaval de Dunkerque
Arrangements et enchaînements de Roch Vandromme et Yves Autret
Par l’ensemble Les Kakestecks


Premier enregistrement de la courte série produite par Westhoek Éditions.
Enregistré en mai 1979 au théâtre de Dunkerque, le disque est sorti le 15 décembre de la même année.

de gauche à droite
Edmond Reynot, Roger Naert, Albert Creton, Maryse Collache et Hélène Brésilion
le jour de l'enregistrement au théâtre de Dunkerque


------------


* Pito & Cie : d'après la notice sur le disque, sans doute rédigée par Jean Denise, ses auteurs seraient David et Pierre BRENNE [sic]. La découverte récente d'une carte postale photo représentant Les frères BREYNE, duettistes comiques, signée au verso David et Pierre BREYNE, permet de mieux situer ces artistes amateurs du début du XXe siècle. Ils sont tous les deux nés route de Bergues à Coudekerque-Branche, respectivement en 1885 et 1887, leurs parents sont ouvrier et ouvrière de filature. Le père est né à Wulveringhem et la mère à Petite-Synthe. Après 1918 ils ont vécu quelques années à Saint-Pol-sur-Mer, leurs décès et descendance ne sont pas connus.

Collection personnelle


extrait de : Les Enfants de Jean Bart, par Jean Denise





Téléchargez ici

294 téléchargements au 1/6/2013

jeudi 9 septembre 2010

De Voorvegters

Bal folk flamand - 1981
Westoek éditions - WHK 10004




1 - Fisherman Waltz (Vischervalse) de B. Rooses
2 - Scottish du petit Saint-Eloi (Scottish van Kleene Sint-Elooi) de M. Lombard
3 - Polka stap, trad.
4 - Valse de l'ingratitude (Ondanksvalse) de M. Lombard
5 - Havermeuleke (Petit moulin à avoine), trad. / Polka du Steenje (Polka van't steenje) de M. Lombard
6 - Tomweg scottish (Scottish du chemin de Tom) de D. Deweppe
7 - Scottish du café noir (Scottish van't potje kaffie) de M. Lombard
8 - Incredible string dance ! de D. Deweppe
9 - Jan Pirrewitt, trad.
10 - Overlandscottish (Scottish de là-bas) de B. Rooses
11 - Valse du rétameur (Kettelapersvalse) de D. Deweppe
12 - Marguerite polka de M. Lombard



Michel Lombard : flûtes à bec soprano et sopranino, cromorne ténor, tin whistle
Daniel Deweppe : guitare acoustique, mandoloncelle, mandoline, dulcimer
Bernard Rooses : accordéons diatoniques en do/sol et en fa/do
Jacques Buttin : clarinette

Invités
Chantal Lebecq : flûte traversière, hautbois
Dominique Pfinder : guitares acoustiques et électriques
Christian Declerck : violon

Enregistré en février 1981, à Lille (contrairement à ce qu’indique la pochette). La qualité technique est assez médiocre, on a l’impression que ça a été enregistré par téléphone…
(un meilleur enregistrement, réalisé par Antoine, est disponible ici)

Je ne l’avais plus écouté depuis sa sortie mais je crois qu’il y a quelques airs qui mériteraient d’avoir une seconde vie.

Téléchargez ici

193 téléchargements au 1/6/2013

....